Mes cours de français - Lycée Driss 1er - Agdz

Mes cours de français - Lycée Driss 1er - Agdz

EXERCICE 1

Pour télécharger le fichier en format Word 

CLIQUEZ ICI

Un apprenti de mon père, que tout le monde appelait Driss le teigneux, frappa à la porte d'entrée. Il demanda un couffin pour faire notre marché. Ma mère lui recommanda à haute voix de choisir une viande sans trop d'os, et des fèves vertes bien tendres. La situation de mon père était assez prospère. Nous pouvions nous permettre de manger de la viande trois à quatre fois par semaine.

Papa, d'origine montagnarde comme ma mère, après avoir quitté son village situé à une cinquantaine de kilomètres de la grande ville, avait au début éprouvé des difficultés à gagner sa vie et celle de sa jeune épouse. Dans son pays, on était pillard et paysan. A Fès, il fallait pour vivre exercer quelque industrie citadine ou monter un petit commerce. Dans notre famille, vendre et acheter a toujours été considéré comme le métier le plus vil.

Mon père se souvint avoir été à un moment de sa jeunesse dans l'atelier de l'un de ses oncles maternels, tisserand de couvertures. Il s'acheta donc un minimum de matériel, loua un coin dans un atelier et s'installa tisserand. II faisait honnêtement son travail, améliorait de jour en jour sa production. Bientôt, ses articles furent très disputés et le ménage jouit d'un certain confort. Mon père avait un vieil ouvrier avec lui sur le métier; Driss le teigneux garnissait les canettes et faisait les commissions.

Driss venait deux fois par jour à la maison : le matin acheter les provisions et au milieu du jour chercher le déjeuner de son patron. Mon père mangeait à l'atelier. Il venait seulement le soir après la dernière prière. Le vendredi faisait exception. Ce jour-là mon père était à son métier jusqu'à midi environ ; il payait ses employés, allait à la Mosquée pour la grande prière et nous déjeunions en famille.

Driss revint chargé de son lourd panier. Ma mère en fit l'inventaire. Le teigneux n'avait rien oublié. La viande avait bon aspect et le vert des cosses de fèves faisait saliver abondamment. Le couffin contenait outre de l'ail, du persil et quantité de petits paquets d'épices. Nous avions de l'huile, du charbon et de la farine pour tout le mois.

Quand ma mère parlait de « l'oeil des envieux », elle pensait sûrement à ces richesses. Les voisines moins fortunées nous jalousaient un peu. Elles n'ignoraient d'ailleurs aucun détail de notre vie domestique. Ma mère, de son côté, connaissait les difficultés de tout le monde, l'état des finances de chaque ménage, les dettes qu'il contractait, ses dépenses de chaque jour et la qualité de son ordinaire.

 

COMPREHENSION :

Présentez les réponses aux questions suivantes dans des tableaux :

  1. Les personnages dont il est question dans le texte?
  2. Les relations entre eux ? Leurs activités ? leurs portraits?
  3. Les sentiments ou sensations évoqués dans le support? leurs causes?
  4. Les métiers soulevés dans le texte?
  5. Relevez les pronoms employés? Identifiez-les? À qui renvoient ils?
  6. Les lieux dont il est questions dans le support? leurs rôles?
  7. Trois champs lexicaux ?
  8. Identifiez les subordonnées? Précisez leurs natures.
  9. Repérez deux figures de style?

 

PRODUCTION ECRITE :

 

Sujet : Certains pensent que le châtiment corporel (punition par des coups) est nécessaire à l'école. Qu'en pensez-vous ?

 

  1. Le thème : le châtiment corporel.
  2. Le tableau suivant présente un plan par opposition. Complétez-le avec trois arguments pour et trois arguments contre :

 

Le châtiment corporel est nécessaire

Le châtiment corporel est inutile voire grave

1

 

 

2

 

 

3

 

 

 

  1. Mettre les arguments dans un texte cohérent en vous servant des expressions suivantes :

Les partisans du châtiment corporel  invoquent plusieurs arguments pour étayer leur thèse. D'abord,…………….. Ensuite, ………. Enfin, ………..…

 

Les détracteurs des châtiments ne manquent pas pour leur part d'arguments pour soutenir leur point de vue. En premier lieu, ….… En  second lieu, ……… En dernier lieu



11/01/2012
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 134 autres membres